Le forum dédié entièrement à la série d'animation Code Lyoko
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Code lyoko origine : cyberia. projet trois

Aller en bas 
AuteurMessage
hatred tears
Membre du Forum
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 29
Localisation : pris entre deux routes, laquelle choisir ?

MessageSujet: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 15 Déc - 0:03

La série comme vous le savez ne continuera peut-être pas alors j'ai décidé de vous donner une suite sur les origines du projet Carthage et le mystère qui plane sur la création de Xana.

La série se répartira en deux saisons de 10 à 12 épisodes (je suis actuellement en train de finir le chapitre un) il m'a fallu du temps et de la patience pour rassembler de nombreux éléments pour vous donner une histoire cohérente et mature.

Voici l'introduction.

Deux années se sont écoulée de-puis l'anéantissement de Xana nos héros devenu lycéen on tous décider que , Carthage et Xana étaient de l'histoire ancienne.
Cela va faire une semaine que leur seconde année de lycéen à commencer et quelque chose de terrible et sur le point de ce passé quelque chose qui changera la face du monde voir le détruire et personne ne ce doutent de rien.

Vous me direz courte introduction et je vous réponds à l'avance c'est le bute.


Dernière édition par hatred tears le Mar 15 Déc - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hatred-tear.skyrock.com/profil/
hatred tears
Membre du Forum
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 29
Localisation : pris entre deux routes, laquelle choisir ?

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 15 Déc - 4:39

Double poste je sais.

J'ai par malchance effacer ma FanFiction et j'ai donc dû la ré écrire, ayant peur de refaire la même erreur j'ai décidé de la poster maintenant.

CODE LYOKO ORIGINE : CYBERIA. PROJET TROIS


Chapitre I : Une Journée de lycéen.

Lycée classique et moderne Molière : Bâtiment des internes (18 heures 30 minutes.)

Les cours sont finis depuis une heure et demie au lycée Molière, nous nous trouvons dans le bâtiment des internes à l'étage des filles, deux lycéennes sont en trains de discuter et l'un d'entre elle se trouve être Aelite qui demande à sa collègue les cours de la semaine étant membre du groupe SubsDigital à temps partiel il lui arrive de manquer les cours.

Aelita : Merci Sophie, bon je te laisse à tout à l'heure.

Sophie : Ok ! On se voit au réfectoire et tâche de venir avant que Odd la machine à bouffe pique une crise.

Aelita : Euh... j'y penserais.

Les deux jeunes fille ce quittent et quant à Aelita qui était en train de rentrer dans sa chambre et arrêter par une autre de ces collègue.

Aelita : Tien ! Sissi, je peux t'aider ?

Sissi : Aelita, tu as encore manqué la première semaine de cours comme l'année dernière.

Aelita : Oui je le sais, j'aurais aimé y être mais, mon boulot à mi-temps me prend à coeur tu sais.

Sissi : On ta donnée les cours de la semaine ?

Aelita : Sophie me les à donner.

Sissi : Et l'emploi du temps, les heures de classe, la classe où tu te trouves ?

Aelita : Ça... je ne les aie pas je sais que je suis dans la classe de Madame Leroy mais, c'est tous.

Sissi : Tien voici ce qui te manque.

Aelita : Merci.

Sissi : Et soit au réfectoire avant Odd tu risquerais d'être surprise de voir à quelle vitesse les assiettes ce vide.

Après ce conseil très avisé Sissi continue son chemin et quant à Aelita elle rentre dans sa chambre et se dirige vers sa table de chevet saisi sont lecteur MP.4 et ce détend sur son lit avant de rejoindre ces amis au réfectoire après une minute de musique un bruit attire l'attention de Aelita elle vient de recevoir un e.mail sur son ordinateur, Aelita se lève de son lit et se dirige vers son bureau elle prend place devant son ordinateur allume l'écran et regarde le message reçut.

"Je t'attendrais à l'Ermitage ce soir à 20 heures c'est au sujet de Carthage.

Et vient seule."

Aelita : Bizarre et Carthage... ? Non impossible... il y a un lien voyons voir ? Un symbole, forme de croix j'ai déjà vu cela avant, je dois en avoir le coeur net... 20 heures hein ?

Générique Odd

Après ce message inquiétant nous nous trouvons maintenant au réfectoire à la table de Odd, Ulrich et Jérémie.

Ulrich : Ouais alors je te disais que Sissi et la délégué de classe.

Jérémie : Pourquoi, pourquoi ? Suis-je tombé malade le jour de l'élection des délégués de classe.

Ulrich : Ça va ! Déprime pas pour ça... Odd prend le temps de mâcher.

Odd : [mot incompréhensible de Odd parlant la bouche pleine]

Jérémie : Ah ! Odd ! Articule et évite de parler la bouche pleine je vais en faire des cauchemars.

Odd : Je disais que Sissi ce débrouille bien en tant que délégué.

Ulrich : Faut dire ce qui est, on a tous un tant soit peu changé et Sissi est devenue plus correcte surtout depuis qu'elle est sortie avec Gabriel le chanteur de Hatred Tears... Hé ! ce ne serait pas Aelita là-bas ?

Odd : Si c'est bien elle, Aelita !

Aelita : J'arrive j'arrive [chuchotement] il est obligé de crier celui-la.

Jérémie : Alors, sa va toi ?

Aelita : Je vais bien et vous ?

Ulrich : Au poil.

Aelita : Dite ? c'est qui qui a dévalisé le réfectoire.

Jérémie & Ulrich : Odd !

Odd : J'ai des problèmes en ce moment.

Aelita : Tu t'es encore fait plaquer ?

silence totale dans la salle si calme que l'on peut entendre le vent glissé entre le gazon du stade qui se trouve à l'opposer du réfectoire... quel silence. ^^

Odd : ...... Je vais prendre une autre assiette.

Aelita : Tien prend la mienne je n'ai pas très faim de toute façon.

??? : C'est dingue ? Ce type peut ingurgité des montagnes de bouffe s'en prendre un gramme.

Ulrich : Ça va Stephanos.

Stephanos : Je vais bien, bon je vous laisse les amis, à plus.

Jérémie : À demain.

Aelita : Bye... [soupire]

Générique Aelita

Ermitage 19 heures 58 minutes.

Aelita qui a décidé d'écouter les instructions du message c'est rendu seule à l'Ermitage pour attendre ce mystérieux envoyeur et il se trouve qu'elle a deux minutes d'avance elle décide donc de monter à l'étage et de se rendre dans son ancienne chambre.

Aelita : Toujours aussi vide cette maison et encore plus cette chambre.

??? : Sais nostalgique n'est-ce pas ?

Aelita Oui assai... pile à l'heure.

??? : J'aime être ponctuel.

Aelita se retourne et est maintenant face à face avec celui qui lui a envoyé ce mail inquiétant.

Aelita : Ce visage... c'est toi le chanteur du groupe qui fait fureur dans le lycée depuis l'an dernier... Gabriel.

Gabriel : Je préfère que tu m'appelles par mon prénom Maxime, Gabriel c'est mon nom.

Aelita : Comme tu voudras, maintenant j'aimerais savoir, ou as-tu entendu parlé du projet Carthage ?

Maxime : Directement dans le vif du sujet, c'est cela que j'aime chez toi tu ne perds pas de temps, bon très bien, je sais ou ta mère et retenu prisonnière.

Aelita : Comment ?!

fin du premier chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hatred-tear.skyrock.com/profil/
Ulrich23
Fondateur
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 25
Localisation : Sur Lyoko

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mer 16 Déc - 20:01

J'aime beaucoup, à vrai dire, j'aime toute ou presque toute les fans fic sur Code Lyoko continus hatred tears, on veut la suite Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofrance.forums-actifs.net
Benoit
Membre du Forum
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 20
Localisation : Sur Scipio en train de combattre Harold

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Lun 21 Déc - 20:08

moi aussi,mais personne poste sur ma fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo
Membre du Forum
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 26
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 29 Déc - 13:15

bon chapitre et superbement bien présenté, à quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelita-28
Modérateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Fait une sièste dans le territoire désert x)

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 29 Déc - 14:06

J'adore l'histoire et j'adore le suspense que tu nous laisse a la fin x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo
Membre du Forum
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 26
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 29 Déc - 16:12

Ouais, comment il est au courant de tout lui Maxime Gabriel ?

Et enfin on aura peut être la réponse que chaque fan de code lyoko se posait :

Mais où est donc passé Anthéa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hatred tears
Membre du Forum
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 29
Localisation : pris entre deux routes, laquelle choisir ?

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mer 30 Déc - 0:41

Le second chapitre et soit pour ce soir ou soit pour demain je n'ai pas eu beaucoup de temps libre ces deux dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hatred-tear.skyrock.com/profil/
Ulristo
Membre du Forum
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 26
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mer 30 Déc - 0:52

Okitoki Smile

J'attends la suite avec impatience ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hatred tears
Membre du Forum
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 29
Localisation : pris entre deux routes, laquelle choisir ?

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Dim 3 Jan - 2:29

Voici la suite.

Chapitre II : Le passé devient présent

Dans le premier chapitre on apprend que la mère de Aelita je cite Anthéa Schaeffer et toujours vivant et retenue prisonnière quelque part.

Plus surprenant cette nouvelle bouleversante vient d'un parfait inconnu connaissent l'existence de et Carthage ce qui a bien entendu étonnamment surpris Aelita qui se demande où, quand et comment a-t-il appris l'existence de tous ses secrets, de plus le jeune homme en question Maximilein Gabriel élève brillant et très bien connu au lycée avait l'air de très bien connaitre Aelita, que ce passe-t-il, qui est t-il réellement quels sont ces intentions.

Lycée classique et moderne Molière : Chambre de Aelita (03 heures 10 minutes)

Après avoir rencontré Maxime à l'Ermitage et avoir entendu ces mots surprenant Aelita pris la décision de rentrer au lycée mais, par-dessus tous de garder ce qu'elle a apprise secret de ne pas en parlé à Odd, Ulrich ou Yumi et surtout pas à Jérémie, le connaissant Aelita ses qu'il fera tous pour retrouver Anthéa Schaffer.

Cela va faire quatre heures que Aelita est partie se coucher, plonger dans un sommeil profond elle est troublée par de vieux souvenir, souvenir de son passer avant .

Aelita : Non... Non...... Maman ! ...... encore un cauchemar, quelle heures est-il, 3 heures 12 du matin.

Un cauchemar, un souvenir du passé, des flashs de plus en plus prononcé Aelita est consciente que son passé refait surface mais, ce qu'elle n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi maintenant alors que cela va faire plusieurs années qu'elle a été libérée de l'emprise de Xana quatre années qu'elle a pu s'échapper du monde de et tout cela grâce à Jérémie, Odd, Ulrich et Yumi ces amis d'enfance pourquoi un passé oublié refait-il surface au bout de quatre années, qu'elle en est la cause ? L'âge ? L'adolescence ? La peur ? Nul ne le sait vraiment.

Les cris de frayeur de Aelita on réveillait les autres internes une aime à Aelita qui s'inquiète décide d'allais vérifier que tout va bien.

Sissi la voisine décide donc de rendre une visite à Aelita et par respect à l'intimité de son amie Sissi toc à la porte de la chambre.

Aelita : Qui toc à la porte ?

Sissi (ouvrent la porte de la chambre de Aelita) : C'est moi Sissi, est-ce que tu vas bien.

Aelita : Ça va c'était juste un cauchemar.

Sissi : Aelita tu ces bien que tu peux rien me cacher qu'est ce qui te traquasse tant ?

Aelita : Des souvenirs du passé, les visages de mes parents.

Sissi : Un conseil laisse allais ne te force pas à oublier le passé, bon je retourne me coucher et tu devrais en faire de même, à demain.

Aelita : À demain.

Sissi quitte la chambre de Aelita après lui avoir souhaité une bonne nuit, Aelita qui s'est recoucher fini par s'endormir.

Générique Aelita.

Nous laissons le lycée derrière et nous nous dirigeons vers un lieu oublié un lieu plein de mauvais souvenir vous l'aurez deviné il s'agit de l'usine il est quatre heures du matin, devant le mont-de-charge deux jeunes hommes vêtut de long mentaux noir hésitant à allais plus loin, qui sont-ils ? Que veulent-ils ?

L'un d'entre eux décide d'appeler le mont-de-charge celui-ci s'ouvre pour laisser entrer les deux intrus, le code d'activation enclencher le mont-de-charge se met à descendre ou s'arrêtera-t-il ? La salle du pupitre ? Non, la salle des scanners ? Non, la salle du super calculateur, arriver à destination le mont-de-charge s'ouvre les deux intrus sortent et voyant apparaître devant eux une énorme unité central un super calculateur, l'un des deux intrus sert les dents puis s'avance et prend en mains la poignée qui ré-activera la machine, hésitant il est interrompu par son collègue et complice.

???/1 : Sommes-nous obliger de le réveiller ?

???/2 : ......

Aucun mots sort de la bouche du jeune homme prêt à activer le super calculateur restent de marbre perdu dans ces penser la main tremblotante un regard vide donnent l'impression de ne plus être vivant, hésite-t-il s'est portant ce qu'il voulait faire.

???/1 : Maximilien Gabriel ! reprend toi veux-tu.

Gabriel : Je dois le faire Stephanos sans lui je ne pourrais rien faire, nous devons être réunis et tu le sais.

Stephanos : Alors, fait le et j'espère de tous coeur que tu as pris la bonne décision.

Gabriel : Je l'espère aussi.

Les deux jeunes hommes démasquer il s'agit de Stephanos un élève du lycée qui a fait une brève apparition au réfectoire dans le chapitre précédent et de Maximilien Gabriel décidément un jeune homme plein de surprise.

Après avoir échangé quelque mot avec Stephanos, Gabriel ce décide à réactiver le super calculateur.

Stephanos : Voilà qui est fait.

Gabriel : Au mont-de-charger.

Les deux jeunes hommes se rendent au mont-de-charge pour se rendre à la salle du pupitre, arriver à destination Stephanos s'avance et s'installe devant le pupitre.

Stephanos : Alors, voyons un peu la situation, tous me semble ok, Lyoko et de retour.

Gabriel : Quand est t'il de Xana ?

Stephanos : Vivant et en pleine forme je dois dire, il vient d'activer une tour.

Gabriel : Hum ! Bloque lui l'accès à notre monde.

Stephanos : Déjà fait.

Gabriel : Bien, à moi de jouer prépare moi un scanner, je me rends sur Lyoko.

Stephanos : Pourquoi faire ? Pourquoi allais sur Lyoko ?

Gabriel : De simples mots ne suffiront pas pour le convaincre, je dois l'affronter.

Gabriel s'avance en direction du mont-de-charger appuis sur l'interrupteur laissant s'ouvrir l'ascenseur Gabriel y rentre et avant que les portes ne se referment il lance un dernier regard à Stephanos, un regard confiant, c'est sur de lui que Gabriel se rend à la salle des scanners.

Les portes s'ouvrent devant Gabriel trois énormes tube l'un d'entre eux ouvert, Gabriel prend place et attend les instructions de son ami.

Stephanos : Maxime, bonne chance.

Gabriel : Merci.

Stephanos : Es-tu prêt ?

Gabriel : Je le suis.

Stephanos : J'enclenche la procédure de virtualisation.

Gabriel : C'est parti.

Gabriel lance un sourire avant que les portes du scanners ne se ferment de son côté Stephanos commence à activer les codes de virtualisation une fois que tous est prêt il vérifie une dernière fois que tous et correctement fait.

Stephanos : On y va, Scanners, Transfert, Virtualisation.

Sur Lyoko l'avatar de Maxime commence à se former à deux mètre du sol une fois complet il touche le sol de Lyoko jettent un coup d'œil au tour de lui aucune sensation de chaleur ni de fraicheur aucune odeur aucun doute c'est bien Lyoko.

Stephanos : Maxime ?

Gabriel : Je vais bien, le territoire Montagne ? Excellent choix

??? : Tien, Tien que me vaut cette visite

Stephanos : Xana en personne.

Gabriel : Je suis venu te ramener... mon frère.

Fin du chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hatred-tear.skyrock.com/profil/
Aelita-28
Modérateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Fait une sièste dans le territoire désert x)

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Dim 3 Jan - 11:54

Pourquoi lui amené son frère? (oui je sais je le saurais au prochain chapitre xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo
Membre du Forum
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 26
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Mar 5 Jan - 2:10

Exellente suite, j'attend le reste qui sera toujours aussi surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hatred tears
Membre du Forum
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 29
Localisation : pris entre deux routes, laquelle choisir ?

MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   Jeu 14 Jan - 14:37

Et voici la suite.

Chapitre III : Retrouvaille.

Quelle folie, réactivé Lyoko qui est ce Gabriel jusqu'où ira sa folie, il a appris un secret si durement gardé et en plus de cela il savait ou trouver le Super Calculateur il savait où se trouve Xana et lui a redonné vie, que cherche Gabriel, quels sont ces projets, tant de questions et pas de réponse, tout ce que nous savons pour le moment c'est qu'il connait de nombreuses choses sur Anthéa et Carthage nous savons aussi qu'il connait bien le monde de Lyoko et son maitre Xana qu'il a lui-même appeler son frère, Gabriel serait-il lui aussi une entité virtuelle, si c'est le cas vient-il de Lyoko ou d'ailleurs, comment a-t-il réussit à ce matérialisé, c'est impossible de matérialisé quelque chose de virtuelle, si Jérémie à réussit à matérialisé Aelita c'est parce qu'elle était humaine.

Nous sommes au Lycée classique et moderne Molière, un beau dimanche d'été, il est neuf heures du matin les élèves internes sont levés, à la salle de détente se trouve Ulrich et Odd tous deux sont en train de discuter confortablement installer sur un canapé proche d'une grande baie vitrée, à gauche William fait une partie de Babie-Foot avec un camarade de classe, Jérémie qui se trouve assis sur un fauteuil devant la bibliothèque dévore un livre, bref une matinée tout ce qui a de plus normale nous allons suivre la conversation de Ulrich et Odd, qui je le répète sont confortablement installés sur un canapé devant une immense baie vitrée (ouais ils ont peut-être mûrie et grandi mais, faut croire qu'ils sont toujours aussi flemmard ^^)

Odd : Alors, tu viens ? Ce sera un concert du tonnerre.

Ulrich : Je n'en sais rien Odd, il y aura qui avec nous ?

Odd : Maxime et Aelita ça c'est sûr, ensuite probablement Yumi, j'oublie William et Jérémie.

Ulrich : Pourquoi "Maxime et Aelita ça c'est sûr" ?

Odd : Ben c'est très simple Maxime lance le concert avec deux chansons histoire de nous mettre dans l'ambiance Metalcore et Aelita le fini en beauté avec quelques nouveaux mix.

Ulrich : Ça, ça va le faire !

Odd : T'es de la partie alors ?

Ulrich : Assurément.

??? : Salut vous deux !

Ulrich & Odd : Sal.... Aaaaaaaaahhhhh !!!

Ulrich : Aelita et ben tu tires une de ses têtes.

Aelita : Aha ! Aha ! je suis morte de rire, je n'ai pratiquement pas fermé l'oeil de la nuit.

Odd : Encore un cauchemars ? Je croyais que tu n'en faisais plus depuis le collège.

Aelita : J'ai pas envie d'en parler.

Odd : Tu ne vas pas lâcher le concert.

Aelita : T'es fou ! je vais monter sur la même scène que le groupe Breaking Benjamin, il me faudra plus qu'une nuit blanche pour rater ça.

Ulrich : Cool on va bien s'éclater ce soir et c'est une chance que demain il n'y a pas cours

Odd : C'est la magie du Metal Ulrich, les Dieux du Rock'n'Roll nous ont entendue

William : Woohoo ! champion du Babie-Foot, tu feras mieux la prochaine fois Stephanos

Stephanos : Arf ! je suis nul à ce jeu... mais au billard.

William : Tricheur, lâche, mauvais perdant.

Stephane : Comment !

William : T'es imbattable au billard, tu choisis un jeu en ta faveur, c'est lâche.

Stephanos : Tu vas voir si je suis lâche

William : Oh ! ce n'est pas bon ça.

William et Stephanos se chahute avec le sourire comme deux amis, Jérémie toujours plonger dans ces bouquins, Ulrich et Odd continue leur conversation tous est normal une matinée ensoleiller des jeunes qui s'amusent rien à signaler, ah ! Et Aelita qui a retrouvé le sourire regarde par la baie vitré le soleil, respire un bon coup et aperçoit quelque chose d'inhabituel

Aelita : Hum...

Ulrich : Quoi ?

Aelita : Je crois que je vais faire un tour à l'infirmerie.

Odd : Pourquoi ?

Aelita : Je viens de voir passé Maxime en serviette se dirigeant vers nous.

Odd : Et ben je ne sais pas ce que tu as fait comme cauchemar mais, ça devait être méchant.

Aelita : Ouais ! ça doit être mon imagination qui me joue des tours

Jérémie : Quelqu'un à la porte.

Tout le monde : Saaaaaaluuuut ! euuuuhhhhh...

Tout le monde les yeux braquer sur la personne qui se trouve à l'entrée de la salle de détente, tous les élèves présents jettent un oeil de bat en haut, (pied) une paire de tongue, (taille) une serviette, (torse) rien du-tout, (visage) Maximilien Gabriel, Aelita n'a pas rêvé (aelita : aha ! je suis soulagée de voir que je ne suis pas folle) mais, pourquoi ? De plus il tire une de ces têtes c'est-il passer quelque chose ?

Ulrich : Maxime ? Qu'est-ce que tous fou en tongue et en serviette ?

Maxime : Toi !

Odd : Moi ?

Maxime : Oui toi ! Tu as usé toute l'eau chaude, un si beau dimanche d'été, je me lève et pour une fois du bon pied je sorts de ma chambre, je jette un coup d'oeil par la fennêtre les oiseaux chantent, le soleil brille puis les douches, tout va bien jusque la puis j'ouvre le robinet d'eaux chaude et la c'est le drame de l'eau gelé sur la tête.

Odd : Désolé ! Désolé ! Désolé, je penser être le dernier à me laver.

Ulrich : Ouais c'est vrai et puis hier soir ont ne t'a trouvé nulle part ont c'est dit que tu étais rentré chez toi pour la journée.

Maxime : Ok bon ! Je m'excuse, je suis en tort.

Après le malentendu dissiper Gabriel s'approche de Stephanos son meilleur ami (et complice) pour lui demander de la monnaie ce dernier accepte, Gabriel se dirige vers les distributeurs de soda et de snack et prend comme à son habitude un Pepsi et un Sneakers et s'installe confortablement sur le canapé... en tongue... et en serviette.

??? : Maximilien Gabriel !?

Maxime : Hum... Ah ! Elisabethe Kane ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Elisa : Tsss ! Tu comptes rester comme ça longtemps ?

Maxime : Ça va j'ai un calson sous ma serviette.

Elisa : Espèce de pervers exhibitionniste... VA TE CHANGER IMMÉDIATEMENT !!!

Maxime "effrayer" : Oui madame ! À vos ordres madame ! ... bon en tout cas pour la douche c'est raté je me laverais demain.

Aelita : Tu ne vas pas te laver ?

Maxime : Il n'y a plus d'eau chaude... à moins que tu veuilles venir avec moi comme cela on pourra ce réchauffer sous la douche.

Shoot ! "OH ! MY GOD !"

Ulrich : Hoooouuu ! ça doit faire bobo ça.

Aelita : Ce n'est pas parce que tu as un corps d'Apolo que je craque pour toi.

Maxime "soufrent" : Pourquoi c'est toujours à cet endroit là que les femmes frappent. Ulrich : Ah ! Ah ! en tout cas cette scène ça m'a fait penser à Odd.

Odd : Et ! Oh ! ça va je ne l'ai fait que deux fois sous la douche et c'était avec la même fille.

"Révélation !!! ^^" tout le monde les yeux grands ouvert et braquer sur notre chère Odd, ah ! et ce silence un silence totale dans la salle si calme que l'on peut entendre le vent glissé entre le gazon du stade qui se trouve à l'opposer de la salle de détente... quel silence. ^^

Jérémie : Odd tu viens de te faire grillé là.

Odd : Je veux mourir.

Trois heures dix minutes plus tard Gabriel enfin habiller et en compagnie de toute la bande, tous se dirigeant vers le réfectoire pour dîner au menu aujourd'hui carotte à la vapeur et poisson panné (et ouais c'est dimanche pour le couscous boulette c'est raté pauvre Odd ^^)

Après une mâtiné bien agité et pleine de rebondissement (et un coup de pied en plein dans les "OH ! MY GOD !") que nous réserve cet après-midi ? (ah ah ^^) suite au prochain numéro... ... ... (je déconne je déconne ^^)

Odd : Qu'est-ce qu'il y a au menu aujourd'hui ?

Aelita : Carotte à la vapeur et poisson panné.

Odd : Ah ouais c'est vrai.

Maxime : Odd soit déjà content que le Lunch soit ouvert les weekends je vous rappelle que normalement c'est nous qui devons rapporter notre repas pour les samedis et dimanche.

Ulrich : Il n'a pas tort, Odd.

Odd : Désolé ! Désolé !

Jérémie : Vous savez, c'est que Odd et à moitié ruminent il possède deux estomac s'il n'a pas sa dose de bouffe il devient grincheux.

Stephanos & Willaim : Il est pourtant si maigrichon et il mange comme quatre.

Odd : Et ! Je ne suis pas maigrichon je suis svelte et grincheux ce n'est pas pareil.

Jérémie : Vous voyez il est grincheux.

Après ça tout le monde part en fou rire quant à Odd lui reste s'en voix, (on avance un peu parce que sinon moi j'en ai pour des heures et il est déjà trois heures du matin ^^) le dîner terminer qui bien-sur s'est passé dans la joie est la bonne humeur nos amis sont tous allé dans leur chambres respective sauf Aelita qui elle se dirige seule vers l'Ermitage le seul lieu où elle se sent vraiment en sécurité un lieu qui pour elle reste un mystère un énorme trou dans sa mémoire après une balade dans la forêt la voilà face à ce manoir une immense maison où elle y à passer son enfance, elle rentre puis monte à l'étage et rentre dans sa chambre s'installe sur son lit ferme les yeux et réfléchie.

??? : Tu penses pouvoir te rappeler ton enfance en restent ici assai longtemps ?

Aelita : Du moins j'essaye, qu'est-ce que tu veux Maxime ?

Maxime : Toujours droit au but... c'est la seconde foi en deux jours que nous sommes seuls ici.

Aelita : Hum ... oui.

Maxime : Au fait je suis désolé si je t'ai offensé ce matin, ce n'était pas mon intention.

Aelita : Non au contraire, ça me fait plaisir de voir que quelqu'un s'intéresse à moi, tu ces depuis que j'ai rompues avec Jérémie je me sens seule et oublier.

Maxime : Pourquoi l'avoir quitté, c'est pour quelqu'un de bien et par-dessus tout c'est quelqu'un d'honnête, et Dieu seul c'est que ce genre d'homme se font de plus en plus rare.

Aelita : Amen ! ... il est toujours un bon ami mais, en grandissant j'ai réaliser que je cherchais quelque chose d'autre.

Maxime : L'enfance et l'adolescence ne sont pas si distant mais, pourtant si différent, pour moi se mettre en couple trop tôt c'est une erreur il n'y a que des regrets parce qu'en grandissant on a une vision différente du monde ont le voix d'une façon plus adulte.

Aelita : Tu es vraiment quelqu'un de mature Maxime.

Maxime : Je m'efforce d'être le plus correcte possible rien de bien impressionnent et puis c'est aussi une promesse que j'ai faite et je suis de ceux qui préfèrent mourir plutôt que de rompre une promesse.

Aelita : Mature, humble, honnête et gentil... as-tu d'autre qualité ?

Maxime : Hum... j'ai aussi de nombreux défauts mais, pour l'heure j'aimerais te présenter quelqu'un, le pauvre il l'attend comme un con depuis cinq minutes.

Aelita : Qui est cette personne ?

Une silhouette sort de l'ombre, un jeune homme qui se montre, Aelita que le regarde en commencent par le bat, (pied) une paire de new-rock, (jambe un pantalon) gothique, (taille) une ceinture avec un pentagramme comme boucle, (torse) un t-shirt slim destroy a trois têtes de mort sur le côté gauche, (visage) Maximilien Gabriel !!!

Aelita : Wahoo ! un clone.

Maxime : C'est mon frère jumeau.

??? : Je m'appelle Damien Gabriel... ah oui ! Maxime ?

Maxime : Quoi !

Damien : Tien "calbotte"

Maxime : Aïe !

Damien : Ça c'est pour m'avoir traité de con et pour m'avoir fait poireauté pendant cinq minutes

Aelita : Vous êtes les mêmes c'est dingue.

Damien : Sûr la seule chose qui nous différencie c'est la couleur de cheveux moi ils sont noirs et lui ils sont blancs.

Aelita : Yin ! & Yang !

Maxime : Aha ! Aha ! En tout cas c'est mieux que d'être une nunuche à cheveux rose.

"Cassé !!" silence un silence totale dans la salle si calme que l'on peut entendre le vent glissé entre le gazon du stade qui se trouve à l'opposer de l'Ermitage quel silence. ^^

Aelita : Ouais bon vous êtes vraiment les mêmes.

Maxime & Damien : Ça se voix tant que ça ? "bouge les cheveux à la Brice de Nice"

Aelita : Ouais un parfait duo de con.

"Cassé !!" (Jje m'éclate il est quatre heures du matin ^^ je veux arrêter d'écrire mais, à chaque fois que j'écris un mot tu en as un autre qui veut sortir de ma tête, sérieux je me suis scotché les yeux pour éviter de m'écrouler sur mon clavier qui ma coûté soixante-dix euros x_x, je pourrais continuer demain mais j'ai les mains qui bougent toute seule *mensonge* ^^)

Maxime : Elle vient de nous casser la ?

Damien : Ouais ! ... En tout cas ça me fait plaisir de te revoir, Aelita

Aelita : Je n'es pas le souvenir de t'avoir déjà rencontré.

Damien : Ah ! bon pourtant on a partagé le même espace pendant dix longue année.

Aelita : ... Xana !? Mais, comment ?

Maxime : Il a tous comme toi était victime de Lyoko et disons que le pouvoir lui ai monté à la tête et il a pété les plomb

Damien : Et je n'en suis pas fière.

Maxime : L'ennemie que vous avez combattu pendant deux ans étaient lui aussi un être humain.

Aelita : Maxime, mais qui est tu as la fin.

suite au prochain numéro (ouais j'ai fini je vais enfin avoir un tête-à-tête avec mon lit ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hatred-tear.skyrock.com/profil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Code lyoko origine : cyberia. projet trois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Code lyoko origine : cyberia. projet trois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code Lyoko
» "Fanart" Code Lyoko
» deguisement Ulrich code lyoko
» [Upgrade code error]HTC HD bloqué écran tri-couleurs
» Salon du Jouet "les Grands Z'Enfants" - News 8e édition p.5 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko France :: Fans Zone :: Fan Fic'-
Sauter vers: